Portrait d'expert

Sylvain Allard | Expert de solution - Services infonuagiques

Découvrir la vie chez Victrix à travers les yeux de nos experts

___

QUESTION : QUEL EST TON RÔLE CHEZ VICTRIX ET DEPUIS COMBIEN DE TEMPS Y TRAVAILLES-TU? RÉPONSE :

Je suis expert de solutions et j’y travaille depuis 2003.

 

QUESTION : QUEL EST L’IMPORTANCE DU CLOUD AUJOURD’HUI?

Réponse : Le Cloud est pour moi une avancée technologique aussi drastique que fût DOS vers Windows au début des années 90. Cela va changer le portrait de ce que seront les technologies de l’information des prochaines années. J’appelle cela les TI 2.0.

 

QUESTION : QUEL SERAIT TON MEILLEUR CONSEIL POUR LES GENS QUI N’ONT PAS FAIT LE PAS VERS LE CLOUD?

Réponse : Ma phrase fétiche que je dis à chaque fois : « Ne vous demandez pas si vous irez dans le Cloud, mais QUAND! ». Le Cloud n’est pas votre ennemi, il est là pour vous aider à mieux gérer vos TI et vous permettre de vous concentrer sur votre mission d’entreprise. N’essayez pas d’avaler l’éléphant d’une bouchée. Allez-y progressivement pour voir si certains services, comme par exemple la messagerie électronique, peuvent vous simplifier la tâche.

 

QUESTION : PARLE-NOUS DES FORMATIONS AUQUEL TU AS PARTICIPÉES AU COURANT DE TA CARRIÈRE CHEZ VICTRIX.

Réponse : Depuis des années, je suis spécialisé principalement sur Active Directory et les Communications unifiées (Exchange, Lync). Microsoft nous a habitués à sortir de nouvelles versions de ses produits à chaque ±4 ans. De ce fait, cela nous demande de maintenir notre expertise à niveau en participant à divers ateliers de perfectionnement offert par Microsoft à leur partenaire (Office 365, Azure, Exchange, Lync, Skype, etc.). De plus, je participe depuis plusieurs année à la convention annuelle « Microsoft Ignite » (anciennement Microsoft TechEd). Cela nous permet de se maintenir à jour sur les produits émergeant afin de mieux servir notre clientèle et l’orienter sur les nouvelles technologies.

 

QUESTION : QUEL EST LE PROJET LE PLUS STIMULANT AUQUEL TU AS PARTICIPÉ CHEZ VICTRIX?

Réponse : Chaque projet auquel j’ai participé apporte son lot de défi et de dépassement de soi. Toutefois, je dois dire que le projet de migration vers Office 365 au HEC était assez stimulant dû à ses quelque 100 000 objets AD et près de 70 000 boites courriel à migrer, et cela, à partir d’un système de messagerie non conventionnel (Cyrus).

 

QUESTION : SELON TOI, QUELLE EST LA TENDANCE TECHNOLOGIQUE LA PLUS SUSCEPTIBLE À MARQUER LE MARCHÉ DANS LES PROCHAINES ANNÉES?

Réponse : Pour être cohérent avec la question 2, le Cloud va radicalement changer le portrait des technologies de l’information au cours des prochaines années. La pénurie de ressource en TI et la complexité de faire fonctionner plusieurs environnements ensemble vont obliger les dirigeants d’entreprise à gérer les TI de façon différente. Au lieu de mettre le focus sur « le comment mettre les services en place » (qui sont de plus en plus nombreux, complexes et coûteux), ils vont plutôt opter sur « le comment utiliser » ce qui leur est offert en service en ligne. Pour faire une analogie à la mode, je désignerais ça comme le « Prêt-à-porter du TI ». 

 

QUESTION : COMMENT VOIS-TU L’IMPACT DE TON TRAVAIL AUPRÈS DES CLIENTS?

Réponse : Au début de ma carrière, les consultants informatiques étaient plutôt perçus comme une menace auprès des gens qui y travaillaient ` « Il vient voler nos jobs ». Aujourd’hui, je sens beaucoup plus de réceptivité et nous sommes souvent vus comme une aide précieuse au développement et à la mise en place de leur infrastructure TI. Je crois que nous faisons une réelle différence avec l’expertise et le bagage technologique que nous apportons lors d’un projet précis. Les clients apprécient notre apport technique et les ressources sur place, très souvent débordées, nous voient comme un allégement à la pression de livrer leurs nombreux projets en cours.

 

QUESTION : QUEL EST LA LEÇON LA PLUS IMPORTANTE QUE TU AS APPRIS AU COURANT DE TA CARRIÈRE?

Réponse : Même si les nouvelles technologies sont là, prêtes à être déployées et utilisées, ce ne sont pas toutes les entreprises qui ont la même perception / acceptation du changement et la cadence d’adoption. Pour diverses raisons (budget, manque de personnel, manque d’information, peur de l’inconnu, peur du risque, etc.), certains vont décider de sauter une ou plusieurs versions de produit. Selon moi, ce n’est pas une approche efficace et productive, mais j’ai appris à la respecter. Cela rend mon rôle encore plus valorisant quand vient le temps de démontrer les avantages de passer aux nouvelles technologies.

 

QUESTION : SELON TOI, QUEL EST LE MEILLEUR CONSEIL POUR UNE PERSONNE QUI COMMENCE DANS LE DOMAINE?

Réponse : Si tu n’aimes pas étudier et te mettre constamment à niveau, ne va pas en TI! (rire). Je compare souvent cela à la blague de refaire un cégep aux trois ans. De plus, le rythme s’est accélérée depuis les 2-3 dernières années et c’est fou à quel point la technologie avance rapidement. Un produit qui pouvait durer environ 10 ans auparavant est aujourd’hui obsolète après seulement 3-4 ans. Par contre si c’est le genre de défi qui vous stimule... « Engagez-vous » comme ils disaient!

Vous désirez échanger avec Sylvain ?